Anyone who thinks humanity could go extinct in 12 years due to global warming should be willing to bring the full force of the US military on to China's coal burning power plants.
11Upvotes
2Reminds

More from Climate Change Debate

141 views ·
Les gens très riches ont plus peur que nous du changement climatique car ils sont mieux informés. Pour expliquer cela il faut prendre en compte deux particularités de la nature humaine : le pouvoir que donne l'argent et son amplitude génèrent un besoin dynastique (durer), un besoin d'éternité en quelque sorte; ce pouvoir crée une fragilité une sorte de vertige ou le risque de perdre tout ou partie est vécu avec angoisse. A cela s'ajoute, bien sûr, le mépris pour tous ceux qui ne sont pas au même niveau. Les seuls méritant leur respect étant ceux (du dessous) qui contribuent à leur stabilité et ceux qui les font rêver (artistes, médiums mêmes charlatans) Quel rapport avec le dérèglement climatique ? A mon sens il y en a un très sérieux (j'appellerais cela le syndrome du contre feu manqué) la peur de ces gens de pouvoir peut être un facteur aggravant du dérèglement. Depuis les constatations du Club de Rome (1972), on voit apparaître des paroles inquiétantes concernant la démographie (trop de monde sur terre) ou les déséquilibres géostratégiques (trop de monde dans des pays inamicaux) Dès lors ces gens très puissants financièrement peuvent décider individuellement d'agir (financements de projets ou participation dans des entreprises) ou collectivement (complot ???) En quoi cela pourrait-il accélérer le dérèglement ? Tout d'abord en niant son existence avec comme source principale l'activité humaine. Cela permet de persévérer dans le consumérisme outrancier (source d'enrichissement pour eux) de classe moyenne qui permet de faire chuter progressivement les plus fragiles dans l'endettement et la misère et finir par les exposer à la vindicte de ceux qui s'en sortent mieux. On aggrave donc le gaspillage énergétique et ses effets induits sur le climat tout en créant une sous classe de gens pauvres susceptibles d'être désignés comme responsables des maux de la société et présentés comme ennemi de l'esprit d'entreprise générateur de "progrès". Ensuite en encourageant tout ce qui peut amener à un retrait puissant d'humains en appauvrissant des pays (corruption des chefs, guerres, famines, blocus, rachat de terres et ou fausses aides accompagnées d'empoisonnement comme avec Monsanto en Afrique,..) N'oublions pas enfin la mémoire aristocratique méprisante, jusqu'à l'insolence, de la plèbe que la bourgeoisie d'argent a imité sans problème.... C'est ainsi que nous nous retrouvons avec des Ted Turner (CNN) parlant de réduire la population à 300 millions d'humain, des Princes Philipp d'Edimbourg se rêvant virus exterminant l'humanité, de Gates parlant de régulation des populations et finançant la généralisation des OGM, ou d'un Warren Buffet disant que dans la lutte des classes les riches ont gagné... Or quelle est la principale caractéristique du dérèglement climatique ? Créer une très probable et très forte dépression démographique dans les populations les plus fragiles jusqu'à créer des tensions mortifères de masse (jusqu'aux génocides ? Comme celui qui s’annonce au Yémen ?) Et moins il y aura de monde monde plus la pollution diminuera. Entre temps et pour parer à tous les risques ils cherchent des sanctuaires pour les plus riches comme la Nouvelle-Zélande (Silicon Valley) ou Neom (Européens) au cas ou la situation devenait intenable dans leur pays d'origine...

More from Climate Change Debate

141 views ·
Les gens très riches ont plus peur que nous du changement climatique car ils sont mieux informés. Pour expliquer cela il faut prendre en compte deux particularités de la nature humaine : le pouvoir que donne l'argent et son amplitude génèrent un besoin dynastique (durer), un besoin d'éternité en quelque sorte; ce pouvoir crée une fragilité une sorte de vertige ou le risque de perdre tout ou partie est vécu avec angoisse. A cela s'ajoute, bien sûr, le mépris pour tous ceux qui ne sont pas au même niveau. Les seuls méritant leur respect étant ceux (du dessous) qui contribuent à leur stabilité et ceux qui les font rêver (artistes, médiums mêmes charlatans) Quel rapport avec le dérèglement climatique ? A mon sens il y en a un très sérieux (j'appellerais cela le syndrome du contre feu manqué) la peur de ces gens de pouvoir peut être un facteur aggravant du dérèglement. Depuis les constatations du Club de Rome (1972), on voit apparaître des paroles inquiétantes concernant la démographie (trop de monde sur terre) ou les déséquilibres géostratégiques (trop de monde dans des pays inamicaux) Dès lors ces gens très puissants financièrement peuvent décider individuellement d'agir (financements de projets ou participation dans des entreprises) ou collectivement (complot ???) En quoi cela pourrait-il accélérer le dérèglement ? Tout d'abord en niant son existence avec comme source principale l'activité humaine. Cela permet de persévérer dans le consumérisme outrancier (source d'enrichissement pour eux) de classe moyenne qui permet de faire chuter progressivement les plus fragiles dans l'endettement et la misère et finir par les exposer à la vindicte de ceux qui s'en sortent mieux. On aggrave donc le gaspillage énergétique et ses effets induits sur le climat tout en créant une sous classe de gens pauvres susceptibles d'être désignés comme responsables des maux de la société et présentés comme ennemi de l'esprit d'entreprise générateur de "progrès". Ensuite en encourageant tout ce qui peut amener à un retrait puissant d'humains en appauvrissant des pays (corruption des chefs, guerres, famines, blocus, rachat de terres et ou fausses aides accompagnées d'empoisonnement comme avec Monsanto en Afrique,..) N'oublions pas enfin la mémoire aristocratique méprisante, jusqu'à l'insolence, de la plèbe que la bourgeoisie d'argent a imité sans problème.... C'est ainsi que nous nous retrouvons avec des Ted Turner (CNN) parlant de réduire la population à 300 millions d'humain, des Princes Philipp d'Edimbourg se rêvant virus exterminant l'humanité, de Gates parlant de régulation des populations et finançant la généralisation des OGM, ou d'un Warren Buffet disant que dans la lutte des classes les riches ont gagné... Or quelle est la principale caractéristique du dérèglement climatique ? Créer une très probable et très forte dépression démographique dans les populations les plus fragiles jusqu'à créer des tensions mortifères de masse (jusqu'aux génocides ? Comme celui qui s’annonce au Yémen ?) Et moins il y aura de monde monde plus la pollution diminuera. Entre temps et pour parer à tous les risques ils cherchent des sanctuaires pour les plus riches comme la Nouvelle-Zélande (Silicon Valley) ou Neom (Européens) au cas ou la situation devenait intenable dans leur pays d'origine...