Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi je relaye John. Y a ceux qui commentent des lives de 6h sur Youtube. Lives de commentaires d'actualité : du commentaire de commentaires de commentaires. Acte de fin de race effectué du fond de leur trou à merde français. Séquestré depuis plus d'un an au milieu des boukakes. Sous-hommes qu'on a fini de dresser en quelques mois comme des clébards à lever la pâte et pisser là où il faut. Et se n'est qu'un début. Et puis y a ceux qui font très peu de promo pour se qu'ils construisent... entre les deux, aucune commune mesure. Voila pourquoi je relaye John : https://www.youtube.com/watch?v=OI9DsQBzRz0 100000€ en 8 mois de DROPSHIPPING ! CODE PROMO : GAB100 https://viriliteam.com/packs/34-formation-dropshipping-viriliteam.html Le fait que certains soient totalement démoralisés et/ou trop fainéants/drogués pour entreprendre quoi que soit n'empêchera pas les autres de construire et survivre à se qui s'en viens en France. Risible de venir parler de recounquista quand on est pas capable de se sortir du SMIC, salaria, RSA, de l'Etat omnipotent français. Y aura-t-il d'ici la fin du mandat de Macron une allocation recounquista française pour geeker sur Twitter, Youtube, Facebook, Telegram, Instagram, divers forums de mongoliens, etc ? J'en doute. #RAHOWA #RAHOWA2021 #coronavirus #covid #covid19
11Upvotes
1Downvote
1Remind
thumb_upthumb_downchat_bubble

More from Le Grand Monarque 2

play_circle_outline

Rémi a pris de la prison ferme pour avoir fait une blague sur Minds : "Samuel est Paty". Cette blague l'a envoyé en prison, avec mandat de dépôt. Rémi avait une audience restreinte, sur un réseau social quasi anonyme. Papacito a donc blagué bien plus lourdement sur la décapitation de Samuel Paty. Sur Twitter, avec une audience en million d'individus. C'est relayé ensuite sur CNews par Eric Zemmour. Si vous n'arrivez pas à comprendre les notions de base de "l'opposition contrôlé" et "fausse opposition", ne venez pas ensuite vous plaindre de l'invasion de l'Europe. Nous sommes ici en présence d'une fausse opposition, en cela qu'elle a été créé par l'Etat français et ses services spécialisés. Pour un millième de ce que se permettent tous ces narbonnoïdes et métèques, bouffons en tout genre sur Youtube... pour nous c'est le ban immédiat voir la prison. Rémi a été directement dénoncé aux flics par Merkado/Conversano. Il n'a pas été "pharossé" contrairement à ce qu'ils prétendent. Une équipe composée uniquement de policiers métèques était venue pour l'abattre chez lui, pour ensuite faire passer cela façon "Varg Vikernes". On abat les cibles, et la police donne une version déjà toute cuite à la presse : "méchant survivaliste", "méchant nazi", etc. Cela ne s’est joué à rien pour qu'il ne finisse pas assassiné par la police. Toutes les personnes qui ont aujourd'hui tapis rouge sur Youtube pour y faire leur petite soupe, sont soit directement des agents de l'Etat. Soit de gros attardés entourés de flics, qui redirigent leur public vers Discord ou Telegram (entre autres), et qui croient en ce qu'ils font, ce qui les rend encore plus dangereux. Des milliers d'années que notre Race se fait rouler dans la farine sans effort par les juifs. Se qu'il y a de nouveau, c'est qu'aujourd'hui on peut assister au spectacle avec le son et les images depuis n'importe où dans le monde. Les français méritent leur châtiment pour leur paresse, a tous les niveaux. https://twitter.com/ZemmourEric/status/1400528703306743809 https://www.bitchute.com/video/7EAasXPIvsCt #France #Papacito #Zemmour #EricZemmour #narbo

1.34k views · Jun 6th
repeat
2.33k views
https://www.youtube.com/watch?v=fO11fP6TsXo&t=1s&ab_channel=EVRARD Ni les bombes à neutrons... Je re-poste ce que j'avais mis (+ vidéo) il y a plusieurs mois avec mon ancien compte (Eidolonesprit) au sujet du fake atomique d'Hiroshima et de Nagasaki et sur l'inexistance des armes atomiques avec rajouts supplémentaires informatifs. Les missiles existent (en tant que coque+ réacteur) mais ils n'ont pas les capacités destructives ATOMIQUES qu'on leur attribue. Sur quasiment tout les sujets historiques (et chronologiques), scientifiques politique etc, nous devons décoloniser l'imaginaire qui nous a été imposé dès notre enfance sur des générations. Hiroshima et Nagasaki. Le truc: 1 seule méga bombe au napalm (avec ajouts radioactifs) + arrosage avec lances à napalm depuis le ciel (1). (d'ou les témoignages sur les gouttes de pluies de feu tombant du ciel qui ne peuvent être l'effet d'une explosion dite atomique) Les champignons dits "atomiques" Ces champignons existent aussi avec les bombes conventionnelles, c'est un phénomène normal pour toute explosion au sol d'une certaine puissance. Les bombes dites "atomiques" sont sensées avoir explosé en altitude mais ça c'est la légende, car qui dit champignon dit explosion au sol. Et puis, même en admettant qu'il puisse tout de même se produire un champignon car l'explosion aurait été relativement proche du sol, il aurait dû de toutes façons y avoir une marque voire un cratère. - Pourquoi les bâtiments officiels en béton n'ont-ils pas été rasés comme les - habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi ces bâtiments encore debouts sont-ils, contre toute logique, disséminés aussi bien en périphérie qu'au centre? - Pourquoi les ponts en acier n'ont-ils pas eux aussi été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi les voies de chemins de fer et de tramways échappèrent-elles presque complètement à la destruction? - Pourquoi sont elles restées intactes ? - Pourquoi l'acier n'a-t-il pas fondu avec 4000 à 6000 degrés au sol? - Pourquoi les tramways 651 et 652 on-t-ils pu recirculer trois jours après l'explosion? - Pourquoi la Banque du Japon, à 380 mètres de l'hypocentre, a-t-elle pu refonctionner deux jours après l'explosion? - Pourquoi n'y a-t-il pas un centre visible d'explosion, un cratère où toute matière serait vitrifiée? -Pourquoi des quartiers entiers de Nagasaki sont-ils restés intacts? Les sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki ont mystérieusement disparu. Si ce n’était pas seulement pour les souvenirs de la guerre, ces informations auraient dû être partout dans les musées et dans la presse. Hiroshima est située dans une zone hautement volcanique appelée l'arc de Honshu et ces volcans actifs étaient sous surveillance sismographique constante pendant cette période et bien avant cela. La soi-disant explosion atomique à Hiroshima a été estimée à l'équivalent de 6,2 sur l'échelle de Richter, mais aucun avant-poste sismologique dans le monde ne semble l'avoir noté.  Les Russes ont déclaré avoir fait exploser la plus grosse bombe atomique jamais fabriquée (50 mégatonnes) à Novaya Zemlya, dans le nord de la Russie. C'est des centaines de milliers de fois plus puissant que ce qu'ils disent avoir explosé encore une fois au-dessus d'Hiroshima, aucune aiguille sismique n'a bougé, comment est-ce possible? (1) Le napalm inventé par l'américain Louis Frederick Fieser en 1942 Pour les bombes incendiaires et les lances flammes. Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu'à l'os sans qu'il soit possible de stopper sa combustion. Il est illusoire de vouloir refroidir les plaies avec de l'eau. Lorsqu'une bombe au napalm explose au sol, le phosphore s'enflamme en premier à haute température, en laissant une traînée blanche caractéristique, puis le napalm s'enflamme. Il en résulte une grande boule de feu qui progresse rapidement et qui atteint la taille d'un immeuble de plusieurs étages pour les plus grosses munitions incendiaires. Utilisé la première fois le 26 juillet 1944 Contre les japonais à Tinian (Îles Mariannes) juste avant l'invasion de l'île par les américains.Utilisé ensuite en 1945 À Kobe contre les japonais le 3 février. À Dresde contre les allemands du 13 au 15 février (avec environ 50% de bombes explosives classiques à cause des maisons en béton. À TOKYO la nuit du 9 au 10 mars (100% de bombes au napalm car les maisons japonaises sont en bois: plus de 100 000 morts dans la tempête de feu). Sur les photos de Tokyo prises après le bombardement au napalm, les rares édifices que l'on voit encore ont résisté parce qu'ils étaient en béton et non en bois. On a exactement le même genre de photos avec Hiroshima et Nagasaki car ces deux villes ont elles aussi été bombardées (mais surtout ARROSÉES) au napalm avec toutefois de l'uranium ou du plutonium en additif pour qu'il y ait des radiations et ainsi faire croire à un nouveau type d'arme. Ça a continué à partir de 1951. Utilisation par les français en Indochine (et ensuite en Algérie) et par les Américains en Corée puis au Vietnam. Les bombardements incendiaires de Tokyo du 9 au 10 mars 1945 ont fait 100 000 morts. Les bombes M-69 ont réduit 26 kilomètres carrés de cette ville en cendres en utilisant quelques centaines de bombardiers B-29 de l'US Air Force. Mis à part le coût des avions lors de leur construction initiale, le coût de la destruction de toute cette section de Tokyo était d'un peu plus d'un million de dollars.  -Alors, pourquoi construire quelque chose qui coûte des milliards pour détruire une fraction du territoire que ces bombardiers B-29 auraient pu détruire en moins d'un million de dollars? Parce que la bombe atomique n'existe pas et que toutes ces villes ont été réduites en cendres par des bombes incendiaires M-69. Cela explique aussi la mystérieuse disparition des sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Cachent-ils le fait qu'il n'y a pas eu une unique onde de choc. Hiroshima n'a pas été évacuée et la vie est revenue à la “normale” très rapidement. Ceci est incompatible avec les modèles présentés par les experts qui disaient que rien ne grandirait pendant 70 ans et que personne ne pourrait y vivre pendant très longtemps. Une semaine après la soi-disant bombe atomique, les lauriers roses poussaient partout. Les canulars ont commencé avec des histoires de miracle comme ces moines sauvés par la prière etc...  -Pourquoi les bombes H, pourtant réputées plusieurs milliers de fois (excusez du peu !) plus puissantes que les bombes A de 1945, peuvent-elles exploser dans l'Océan Pacifique sans produire aucun tsunami? Le scepticisme d'un inspecteur s'étant rendu sur place à Hiroshima. Le Major Alexander Prokofieff de Seversky a déclaré que les effets des deux premières bombes atomiques ont été largement exagérés, et que si elles avaient été larguées sur New York ou Chicago, l’une de ces bombes n’aurait pas causé plus de dommages que des bombes sismiques de dix tonnes! "J’avais entendu parler d’immeubles instantanément consumés par une chaleur sans précédent. Pourtant ici je voyais ces buildings structurellement intacts, et, qui plus est, à leur sommet se trouvaient des mâts de drapeaux intègres, des paratonnerres, des balustrades peintes, des panneaux de signalisation en cas de raids aériens et autres objets comparativement fragiles." Son article complet dans le Reader's Digest de février 1946. Les japonais pas impressionnés. Le 13 août 1945, le général Anami Korechika, le ministre japonais de la Guerre, a déclaré que les bombes atomiques n'étaient pas pires que les bombes incendiaires qui ravageaient le pays depuis des semaines. Yoshio Nishina de l'institut RIKEN avait commencé les recherches sur la bombe atomique dès 1940... il y avait un réacteur nucléaire à Hŭngam en Corée du Nord et les japonais savaient donc forcément que l'uranium n'est pas un explosif . Et oui, la fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume! Les allemands avaient lancé l'Uranprojekt (Projet Uranium) en 1939 après que Otto Hahn et Fritz Strassman eurent réalisé la première fission nucléaire en 1938: ils avaient eux aussi compris que les recherches ne pouvaient déboucher tout au plus que sur une bombe radiologique, certes très polluante mais bien incapable de raser une ville. les américains ont construit les deux plus énormes bombes incendiaires conventionnelles (napalm et phosphore blanc) qui puissent exister, avec ajout de matières radioactives pour accréditer le mythe de la nouvelle arme. Ensuite, pour déclencher la tempête de feu, les deux autres avions ont fait pleuvoir le feu du ciel avec des lances à Napalm: on ne va quand même pas croire qu'ils n'ont fait que prendre des photos et "recueillir des données scientifiques". La peur de l'holocauste atomique pour asservir les peuples. D'un point de vue militaire le plus intelligent ce serait par exemple pour la Russie qui voudrait se défendre d'une attaque de l'OTAN n'est évidemment pas de raser New York, Londres, Paris, Berlin et quantité d'autres villes comme le cinéma et les médias aiment à nous le faire croire. Il y a bien plus radical, bien plus économique et bien plus moral surtout pour mettre l'OTAN KO : couler les porte-avions, aveugler les ""satellites"" et détruire les bases militaires. C'est tout, et en plus c'est parfaitement possible. Allez, pour aujourd'hui, on va rajouter "éliminer la station HAARP" pour se faire plaisir. Les missiles S-400 ou du brouillage électronique sont plus efficaces et dissuasifs qu'une bombe prétendument atomique.
2.33k views · Jan 24th
repeat
1.69k views

LE VOYAGE DE L'ESPRIT PAR L'ÂME Ce qui précéde de tout, c'est l'absolu sans commencement ni fin, sans cause, le Parabrahman des Védântins... ou unique Réalité, qui est, comme le dit Hegel, à la fois Etre Absolu et Non-Etre. Dans la tradition indo-aryenne cette réalité des réalités est représentée par un disque blanc immaculé, sur fond noir qui est le Cosmos dans l'Eternité, avant le réveil de l'Energie encore assoupie. Dans une représentation suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre, c'est l'émanation de l' Univers en des systèmes postérieurs. Le point dans le cercle jusqu'alors immaculé, l'Espace et l'Eternité en Pralaya, indique l'aurore de la différenciation. C'est le Point dans l'Oeuf du Monde, le Germe qu'il contient deviendra l'Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif (onde et corpuscule en physique quantique). Le cercle unique est l'Unité divine, dont tout procède, où tout retourne, sa circonférence, symbole forcément limité, de par les limites mêmes de l'esprit humain, indique la PRESENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l'Ame Universelle, bien que les deux ne fassent qu'un. Cependant la surface du disque est blanche et le fond qui l'entoure noir, cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance quelque peu embrumée, qui soit accessible à l'homme. C'est sur ce plan que commencent les manifestations manvantariques car c'est dans cette AME que dort, durant le Pralaya, la Pensée Divine , où gît caché le plan de toutes Cosmogonie et Théogonie (naissance des dieux) futures. Note : on pourrait faire des parallèles avec les traditions nordiques en parlant de Ginungagap, de Muspelheim etc et utiliser aussi un langage plus connu de tous, qui est celui des chrétiens comme dans le graphique. “Au commencement 1, était le verbe et le verbe était en Dieu et le verbe était dieu.” Au départ il y a une unité, une unité qui n'est pas divisible et qui est caractérisée par le son (plan Logoïque). Cette unité n'est pas divisible mais pourtant elle va donner naissance au 2 en s'exprimant par rayonnements (étincelles divines). A partir de ce deux vont apparaitre en existence ce qu'on appelle l'esprit (multiples) 3 ce qui engendre le triangle (la trinité, la trialité la triscèle...) et ce symbole a toujours la même signification quelque soit le concept où il est utilisé. Ces esprits vont ensuite s'exprimer à leur tour en utilisant le “véhicule” de l'ÂME (plan Bouddhique) qui elle, ira animer des corps 4 successifs et de manière progressive, d'abord dans le règne minéral, végétal, animal et humain. A partir du règne animal, ces âmes vont acquérir une âme animale. Ensuite, cette âme évoulue pour atteindre le règne humain, par le biais du mental, ce qui la différenciera des animaux, car ce mental est présent chez les animaux mais il n'est pas actif, il sommeille, à part chez certains animaux dits intelligents, comme les animaux domestiques qui ont un un début d'activation et qui sont prêts, pour certains à évoluer dans un prochain cycle du règne humain basique, du type aborigènes, papous, africains (ou des populations d'un passé lointain ayant disparues.Tout est cyclique et se fait de manière progressive, et l'homme blanc est le niveau supérieur de ce cheminement de l'âme à travers l'homme. Quand l'âme s'engage dans le règne humain elle active donc le mental, mais elle developpe aussi le corps causal, qu'on appelle également l'âme humaine, et il se déroule un processus qui s'appelle “l'individuation”. L'individuation (dire Je) signifie que chaque expérience vécue par une âme humaine sera enregistrée dans un corps et une conscience qui lui est propre, individuelle, alors que dans les règnes précédents, chacune des expériences se sont faites dans des consciences de groupe pour les animaux, les végétaux et les minéraux, qui eux mêmes proviennent d'une conscience globale quand tout était encore dans l'un. Cette conscience primaire quand elle s'est manifestée en acte, se répandit en diverses consciences de groupe. Quand l'âme atteint le stade humain elle développe l'individualité, c'est à dire la Soi-conscience. Elle ressent pour la première fois la séparativité de tout ce qui l'entoure et elle oublie qu'elle fait partie de cette conscience globale. A partir du moment ou l'âme humaine est développée, la prochaine étape pour elle sera de “remonter”dans la conscience de groupe puis globale. Mais d'abord, elle devra apprendre à se défaire de ce corps, à maîtriser celui-ci, à ne pas en être l'esclave, mais à dompter ce corps physique qui l'attire vers le “bas”, par divers “procédés”. Elle doit commencer (pour faire simple) dans l'éviction des 7 péchés capitaux que l'animalité génère (plus présent chez les sous-sous-races) et de les remplacer par les 7 vertus. Mais ce n'est pas tout j'en parlerai plus bas. Pour parvenir à cela, l'âme humaine devra en passer par différentes races, sous-races et civilisations. Au temps de la 3 ème Race Lémurienne (où il y eut la séparation des sexes), le but des âmes était de maitriser le corps physique. Dans la 4 ème Race suivante (Atlante), celle-ci devait maitriser l'émotionnel, qui est lié à la symbolique de l'eau (comme pour le 1er baptême chrétien...) et c'est pour cela que cette race s'éteignit par un déluge d'eau. Dans la 5ème Race à laquelle nous appartenons, la Race Aryenne (qui s'éteindra par le feu), celle-ci doit apprendre à maitriser son mental (“Transfiguration”. liée à l'élément feu), de l'amener à son meilleur perfectionnement. Lorsque que cette maitrise des plans inférieurs aura lieu, il y aura pour l'âme passage à la phase supérieure où l'âme redeviendra spirituelle, et là, pour elle, il y aura une initiation (sacrifice) appellée en langage connu la “crucifixion” qui est un symbole. L'âme devra apprendre à laisser mourir son corps (sur la croix des 4 éléments) car elle sait qu'elle est plus que cela, que sa vrai nature n'est pas ce corps, mais qu'elle est un Esprit. L'âme aura cessé d'expérimenter le corps depuis la 1ère race Polaire (les sans os...). Pour que l'âme réussisse à maîtriser ce corps, elle devra acquérir différentes caractéristiques : -Premièrement, elle devra se laisser guider par l'intuition et non pas se laisser influencer par l'instinct (animal). - Deuxièmement, elle devra être capable de RÉsonner, d'entrer en résonnance, de se laisser guider par les petites voix intérieures qui nous appellent (et que l'on ignore trop souvent), et non pas de RAIsonner, cogiter sans arrêt, sur-interprêter. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut tuer le mental, car c'est lui qui fait le lien et qui nous permet d'évoluer, mais il faut le dompter, il doit être au service de l'âme et non l'inverse. Le problème du mental, c'est qu'il est enfermé dans une boîte et qu'il est très fort; L'âme ne peut pas se référer à ce mental qui l'empri/sonne. L'âme va devoir utiliser sa raison pour entrer en résonnance afin de se laisser guider par l'intuition, ce qui conduira l'âme à un lâcher prise qui est l'inverse du laisser faire qui lui, tire vers les pulsions des corps inférieurs. Après l'étape de “crucifixion”, il y aura un retour à l'esprit et ce retour, est la véritable siginification du mot “Résurection” que les chrétiens interprètent de travers en pensant qu'il s'agit de réacquérir un corps physique (tromperie du Diabole et de l'église). Dans la célèbre phrase de l'archétype Jésus il est dit : “En vérité je vous le dis, si un homme ne naît de nouveau il ne pourra voir le royaume de Dieu.” Cela veut dire que si un homme ne naît de nouveau en tant qu'esprit, il ne pourra pas remonter sur les plans plus hauts, jusqu'a la source. L'esprit vient de la triade supérieure (1,2,3) et c'est par sa propre conscience, sa volonté qu'il doit retourner vers la source comme je l'avais expliqué dans le post sur la réincarnation. Sommes nous obligés d'évoluer ? Non, personne ne nous oblige à accomplir quoi que ce soit contre notre volonté. Aucune force divine n'intervient pour nous obliger à agir dans un sens ou dans un autre, nous sommes seulement invités à le faire. Pour le développement de la conscience, aucune pression. Vous devez arriver à discerner ce qu'il y a de meilleur en vous, par vos propres moyens. L'intérêt ne suffit pas. Pour évoluer il faut comprendre nécessairement que les principes supérieurs qui sont en nous représentent ce qu'il y a de meilleur et de plus pur dans l'Univers (unis/vers...la source). Tant que ce discernement n'a pas lieu, l'homme se retrouve esclave dans les couches de la sub/stance. Dans le “futur”, il est invité à retrouver sa conscience de groupe puis globale. Il y a donc un retour vers l’unification de l’être. Chaque cycle comprend une phase de division (séparation) et un retour à l’unification. Quel intérêt de descendre si c’est pour remonter ensuite ? La descente se fait plus ou moins en mode automatique. Les consciences sont “guidées” de l’extérieur. Elles n’ont pas de véritable libre arbitre (ou alors ce dernier est très limité). Le véritable libre arbitre ne s’acquiert que lorsque la conscience individuelle apparait. Elle est une des caractéristiques de l’être humain par rapport aux précédents règnes de la nature. La remontée vers la conscience globale doit se faire en utilisant ce libre arbitre pleinement développé. Le fait de se réunifier doit être choisi par chaque conscience et non pas guidé de l’extérieur. Le conflit permanent de chaque être humain actuel est qu’il y a une partie en lui qui veut rester indépendante et séparée du reste du monde et une autre partie qui l’attire vers la réunification de son être dans une conscience plus large. Refuser cette réunification est possible mais c’est la cause racine de la souffrance actuelle de l’humanité. “La souffrance est le souvenir du fractionnement !” La conscience est fractionnée mais elle sait (elle se souvient !) au fond d’elle-même qu’elle est unifiée à tout ce qui l’entoure. Tout ce qui ne vise pas à retrouver cette unité causera de la souffrance. Tout ce qui sera fait dans un but unificateur causera la paix et le bien-être. Souffrir, c’est donc opposer (consciemment ou inconsciemment) une résistance au mouvement de la vie qui nous invite à nous réunifier. Trouver la sérénité consiste à trouver la liaison qui existe entre notre être et tout ce qui nous entoure. Un être unifié à son environnement ne souffre pas car il n’oppose aucune résistance au mouvement de la vie. L’objectif de la vie, si on considère qu’il y en a un, est d’amener la conscience dans chaque potentialité de vie. C'est-à-dire que le but est d’exprimer de manière concrète et consciente ce qui ne pourrait être appréhendé autrement que de manière subjective. Les âmes vivent donc concrètement et consciemment des pensées purement abstraites. L’existence permet aux consciences de s’expanser. Prenons une image. Dans nos pensées, nous pouvons imaginer n’importe quoi, car tout est possible. Mais cela reste du subjectif tant que nous ne l’avons pas vécu. Notre Esprit ne fait que “penser” à des mondes. Il ne vit rien par lui-même de manière concrète. Pour faire cela, il projette des corps dans les mondes de matière et vit consciemment à travers eux. La vie nous invite donc à étendre notre conscience. Plus un être est conscient du monde dans lequel il vit et plus il vit la paix intérieure. Plus il vit en mode automatique (action-réaction) de manière inconsciente, plus il “bouclera”. Tel un poisson rouge, il fera le tour de son bocal et lorsqu’il aura terminé le tour, il en refera un autre qui l’invitera à sortir de cette “spirale sans fin” (ou plutôt de cette spirale dont la fin arrivera lorsque l’être choisira consciemment d’en sortir). Les cycles sont des opportunités pour chaque conscience d’évoluer. Si la durée d’un cycle ne lui est pas suffisante, elle sera invitée à recommencer dans un autre cycle... L’éternité(1) est composée de cycles. Elle peut être représentée comme une ligne sans fin, mais comportant des cycles successifs. Dire que le temps est cyclique ne signifie pas que nous revenons en arrière dans le temps, mais que nous vivons des situations qui peuvent être similaires ou analogues, mais situées sur une autre ligne du temps. Aristote parle des cycles en faisant référence au mouvement circulaire, il disait : “Or, le temps lui-même ne semble être qu’un cercle de certain genre ; et à son tour, il a cette apparence, c’est qu’il est la mesure de cette translation circulaire ; et que réciproquement il est lui-même mesuré par elle. Par conséquent, dire que toutes les choses qui se produisent forment un cercle, revient à dire qu’il y a aussi une espèce de cercle pour le temps. En d’autres termes, c'est-à-dire encore que le temps est mesuré par le mouvement de translation circulaire. “ On remarque dans le schéma que Saturne commence le cycle. Notre humanité actuelle en est exactement au milieu. Après une phase de descente, elle se prépare à ascensionner. Cela signifie-t-il que lorsque l’ascension sera terminée, le temps se terminera lui aussi (ou plutôt le cycle de temps prendra fin). C’est du moins ce que nous dit des traditions : “Lorsque la Septième Ronde sera achevée, le temps cessera. Il n'y aura plus de temps, tout naturellement, puisque le Pralaya commencera et qu'il ne restera personne sur Terre pour conserver la division du temps, pendant cette dissolution périodique et cet arrêt de la vie consciente.” Le temps a besoin de vies conscientes pour exister. À la fin de la septième Ronde, les êtres s’endormiront. Ils ne seront donc plus conscients. Et le temps ne pourra plus exister. Précision de traditions: “Si l'on est hors du corps et sans être soumis aux habitudes de conscience formées par les autres le temps n'existe pas. Les Cycles et les époques dépendent de la conscience; nous ne sommes pas ici pour la première fois ; les cycles reviennent parce que nous retournons à l'existence consciente. Les cycles sont mesurés par la conscience de l'humanité, et non par la Nature. C'est parce que nous sommes les mêmes gens qu'aux époques passées, que ces événements surviennent pour nous.” Dire qu’il n’y aura plus d’êtres conscients, cela ne signifie donc pas qu’ils seront morts ou détruits. Les êtres seront juste “endormis” pendant un cycle de temps avant de se réveiller lors du cycle suivant. Un parallèle peut être fait avec le cycle d’éveil et de sommeil que nous avons sur Terre. Chaque nuit nous nous endormons pour mieux nous réveiller le lendemain. À chaque fin d’activité d’un schéma planétaire, il existe une période de sommeil qui précède l’arrivée d’un autre schéma planétaire. Les Traditions nous expliquent qu’en dehors du temps, il y a une conscience globale qui doit être à la fois considérée comme une Unité et comme un Tout. Cette dernière se divise lorsqu’elle va expérimenter les mondes. Des consciences de groupe prennent naissance. Ces dernières font toujours partie de l’Unité originelle, mais elles sont plus ou moins indépendantes par elles-mêmes. Les règnes minéraux, végétaux et animaux expérimentent cette conscience de groupe. Ensuite, il y a naissance de la conscience individuelle (également appelée soi-conscience). Chaque individu est totalement séparé des autres et est capable de dire “Je“. Le règne humain expérimente cette catégorie de conscience. Dans la traduction de l'Atharva Véda par le docteur Muir, nous lisons ceci : “Le temps (nous) porte en avant ; c'est un coursier aux sept rayons et au millier d'yeux, qui ne dépérit pas, qui est plein de fécondité. Les sages intelligents montent sur lui ; ses roues sont tous les mondes. Le Temps se meut sur sept roues ; il a sept moyeux ; l'immortalité est son essieu. Il est actuellement tous ces mondes. Le Temps s'avance avec hâte vers le premier Dieu. Une vibration complète est contenue dans le Temps. Nous le voyons exister sous bien des formes. Il est tous ces mondes dans le futur. On l'appelle "le Temps dans le Ciel le plus haut". Nous y retrouvons l’idée que le temps possède sept roues qui concernent des mondes. Cette idée ressemble fortement au schéma planétaire décrit précédemment. Pour les Traditions, tout est cyclique et chaque cycle contient également d’autres cycles qui contiennent eux-mêmes des cycles. Les cycles sont imbriqués les uns dans les autres comme des poupées russes, ce sont des fractales. Dans le schéma ci-dessus, nous voyons qu’à l’intérieur des sept Rondes, il y a des mondes (appelés “globes” dans la terminologie ésotérique mais qui n'a rien à voir avec une terre soit-disant sphérique, des plans plats entourés d'une bulle hermétique). Chaque “globe” est lui-même un cycle. Et à l’intérieur de ces “globes”, il y a également des cycles. Par exemple, dans notre monde actuel (la Terre, entouré d'une “bulle”), les cycles se présentent ainsi et nous voyons que chacun de ces cycles comporte également des cycles plus petits.” Tout est cyclique pour les Traditions et chaque cycle propose une descente vers des densités de plus en plus importantes pour remonter ensuite dans des mondes de moins en moins denses. Patrick Drouot (2), dit que : “L'essence même de la race humaine pour descendre vers des plans vibratoires de plus en plus bas, a déclenché une illusion que les êtres du futur ont appelé le temps. Pour pouvoir se maintenir dans ce niveau de conscience inférieur, il a fallu se doter de véhicules de plus en plus densifiés pour "circuler" dans ce temps. Néanmoins, au cours de sa descente, il est arrivé un moment où la race humaine s'est densifiée à un point tel qu'elle a oublié avoir généré une illusion dans laquelle elle s'était "enkystée".“ Avant de terminer, je préciserai une chose sur le fait de considérer que la vie consciente se limite aux cycles d’activités. J’ai dit plus haut que les traditions expliquent qu’il n y’aura plus d’êtres conscients à la fin de la septième Ronde. Cela ne signifie pas que chaque être conscient va devenir inconscient dans le sens commun du terme. Cela signifie qu’il aura atteint un état de conscience qui transcende la conscience individuelle et dont il n’existe aucun mot pour exprimer la réalité. Selon Hegel : ” l'Inconscient n'aurait jamais entrepris la tâche si vaste et si laborieuse d'évoluer dans l'Univers, si ce n'est dans l'espoir d'arriver à la SoiConscience. A ce propos, il faut se rappeler qu'en qualifiant l'Esprit, mot que les Panthéistes européens emploient comme équivalent de Parabrahman, d'Inconscient, ils n'attachent pas à cette expression la signification qu'elle comporte ordinairement. Ils l'emploient parce qu'ils n'ont pas de meilleur terme pour symboliser un mystère profond. Ils nous disent que "la Conscience Absolue, qui est derrière le “phénomène" et qui n'est appelée inconscience que parce qu'il n'y a en elle aucun élément de personnalité qui transcende la conception humaine.” (1) https://www.minds.com/newsfeed/1199639072375193600 (2) Patrick DROUOT est physicien, diplômé de Columbia University New York, spécialiste mondialement reconnu de l’étude et de l’avancement des sciences cognitives, de l’expérimentation des états d’expansion de conscience et des thérapies quantiques. Il a développé une synthèse entre les nouvelles découvertes de la physique post – quantique et les grandes traditions de l’humanité.

1.69k views · May 7th

More from Le Grand Monarque 2

play_circle_outline

Rémi a pris de la prison ferme pour avoir fait une blague sur Minds : "Samuel est Paty". Cette blague l'a envoyé en prison, avec mandat de dépôt. Rémi avait une audience restreinte, sur un réseau social quasi anonyme. Papacito a donc blagué bien plus lourdement sur la décapitation de Samuel Paty. Sur Twitter, avec une audience en million d'individus. C'est relayé ensuite sur CNews par Eric Zemmour. Si vous n'arrivez pas à comprendre les notions de base de "l'opposition contrôlé" et "fausse opposition", ne venez pas ensuite vous plaindre de l'invasion de l'Europe. Nous sommes ici en présence d'une fausse opposition, en cela qu'elle a été créé par l'Etat français et ses services spécialisés. Pour un millième de ce que se permettent tous ces narbonnoïdes et métèques, bouffons en tout genre sur Youtube... pour nous c'est le ban immédiat voir la prison. Rémi a été directement dénoncé aux flics par Merkado/Conversano. Il n'a pas été "pharossé" contrairement à ce qu'ils prétendent. Une équipe composée uniquement de policiers métèques était venue pour l'abattre chez lui, pour ensuite faire passer cela façon "Varg Vikernes". On abat les cibles, et la police donne une version déjà toute cuite à la presse : "méchant survivaliste", "méchant nazi", etc. Cela ne s’est joué à rien pour qu'il ne finisse pas assassiné par la police. Toutes les personnes qui ont aujourd'hui tapis rouge sur Youtube pour y faire leur petite soupe, sont soit directement des agents de l'Etat. Soit de gros attardés entourés de flics, qui redirigent leur public vers Discord ou Telegram (entre autres), et qui croient en ce qu'ils font, ce qui les rend encore plus dangereux. Des milliers d'années que notre Race se fait rouler dans la farine sans effort par les juifs. Se qu'il y a de nouveau, c'est qu'aujourd'hui on peut assister au spectacle avec le son et les images depuis n'importe où dans le monde. Les français méritent leur châtiment pour leur paresse, a tous les niveaux. https://twitter.com/ZemmourEric/status/1400528703306743809 https://www.bitchute.com/video/7EAasXPIvsCt #France #Papacito #Zemmour #EricZemmour #narbo

1.34k views · Jun 6th
repeat
2.33k views
https://www.youtube.com/watch?v=fO11fP6TsXo&t=1s&ab_channel=EVRARD Ni les bombes à neutrons... Je re-poste ce que j'avais mis (+ vidéo) il y a plusieurs mois avec mon ancien compte (Eidolonesprit) au sujet du fake atomique d'Hiroshima et de Nagasaki et sur l'inexistance des armes atomiques avec rajouts supplémentaires informatifs. Les missiles existent (en tant que coque+ réacteur) mais ils n'ont pas les capacités destructives ATOMIQUES qu'on leur attribue. Sur quasiment tout les sujets historiques (et chronologiques), scientifiques politique etc, nous devons décoloniser l'imaginaire qui nous a été imposé dès notre enfance sur des générations. Hiroshima et Nagasaki. Le truc: 1 seule méga bombe au napalm (avec ajouts radioactifs) + arrosage avec lances à napalm depuis le ciel (1). (d'ou les témoignages sur les gouttes de pluies de feu tombant du ciel qui ne peuvent être l'effet d'une explosion dite atomique) Les champignons dits "atomiques" Ces champignons existent aussi avec les bombes conventionnelles, c'est un phénomène normal pour toute explosion au sol d'une certaine puissance. Les bombes dites "atomiques" sont sensées avoir explosé en altitude mais ça c'est la légende, car qui dit champignon dit explosion au sol. Et puis, même en admettant qu'il puisse tout de même se produire un champignon car l'explosion aurait été relativement proche du sol, il aurait dû de toutes façons y avoir une marque voire un cratère. - Pourquoi les bâtiments officiels en béton n'ont-ils pas été rasés comme les - habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi ces bâtiments encore debouts sont-ils, contre toute logique, disséminés aussi bien en périphérie qu'au centre? - Pourquoi les ponts en acier n'ont-ils pas eux aussi été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi les voies de chemins de fer et de tramways échappèrent-elles presque complètement à la destruction? - Pourquoi sont elles restées intactes ? - Pourquoi l'acier n'a-t-il pas fondu avec 4000 à 6000 degrés au sol? - Pourquoi les tramways 651 et 652 on-t-ils pu recirculer trois jours après l'explosion? - Pourquoi la Banque du Japon, à 380 mètres de l'hypocentre, a-t-elle pu refonctionner deux jours après l'explosion? - Pourquoi n'y a-t-il pas un centre visible d'explosion, un cratère où toute matière serait vitrifiée? -Pourquoi des quartiers entiers de Nagasaki sont-ils restés intacts? Les sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki ont mystérieusement disparu. Si ce n’était pas seulement pour les souvenirs de la guerre, ces informations auraient dû être partout dans les musées et dans la presse. Hiroshima est située dans une zone hautement volcanique appelée l'arc de Honshu et ces volcans actifs étaient sous surveillance sismographique constante pendant cette période et bien avant cela. La soi-disant explosion atomique à Hiroshima a été estimée à l'équivalent de 6,2 sur l'échelle de Richter, mais aucun avant-poste sismologique dans le monde ne semble l'avoir noté.  Les Russes ont déclaré avoir fait exploser la plus grosse bombe atomique jamais fabriquée (50 mégatonnes) à Novaya Zemlya, dans le nord de la Russie. C'est des centaines de milliers de fois plus puissant que ce qu'ils disent avoir explosé encore une fois au-dessus d'Hiroshima, aucune aiguille sismique n'a bougé, comment est-ce possible? (1) Le napalm inventé par l'américain Louis Frederick Fieser en 1942 Pour les bombes incendiaires et les lances flammes. Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu'à l'os sans qu'il soit possible de stopper sa combustion. Il est illusoire de vouloir refroidir les plaies avec de l'eau. Lorsqu'une bombe au napalm explose au sol, le phosphore s'enflamme en premier à haute température, en laissant une traînée blanche caractéristique, puis le napalm s'enflamme. Il en résulte une grande boule de feu qui progresse rapidement et qui atteint la taille d'un immeuble de plusieurs étages pour les plus grosses munitions incendiaires. Utilisé la première fois le 26 juillet 1944 Contre les japonais à Tinian (Îles Mariannes) juste avant l'invasion de l'île par les américains.Utilisé ensuite en 1945 À Kobe contre les japonais le 3 février. À Dresde contre les allemands du 13 au 15 février (avec environ 50% de bombes explosives classiques à cause des maisons en béton. À TOKYO la nuit du 9 au 10 mars (100% de bombes au napalm car les maisons japonaises sont en bois: plus de 100 000 morts dans la tempête de feu). Sur les photos de Tokyo prises après le bombardement au napalm, les rares édifices que l'on voit encore ont résisté parce qu'ils étaient en béton et non en bois. On a exactement le même genre de photos avec Hiroshima et Nagasaki car ces deux villes ont elles aussi été bombardées (mais surtout ARROSÉES) au napalm avec toutefois de l'uranium ou du plutonium en additif pour qu'il y ait des radiations et ainsi faire croire à un nouveau type d'arme. Ça a continué à partir de 1951. Utilisation par les français en Indochine (et ensuite en Algérie) et par les Américains en Corée puis au Vietnam. Les bombardements incendiaires de Tokyo du 9 au 10 mars 1945 ont fait 100 000 morts. Les bombes M-69 ont réduit 26 kilomètres carrés de cette ville en cendres en utilisant quelques centaines de bombardiers B-29 de l'US Air Force. Mis à part le coût des avions lors de leur construction initiale, le coût de la destruction de toute cette section de Tokyo était d'un peu plus d'un million de dollars.  -Alors, pourquoi construire quelque chose qui coûte des milliards pour détruire une fraction du territoire que ces bombardiers B-29 auraient pu détruire en moins d'un million de dollars? Parce que la bombe atomique n'existe pas et que toutes ces villes ont été réduites en cendres par des bombes incendiaires M-69. Cela explique aussi la mystérieuse disparition des sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Cachent-ils le fait qu'il n'y a pas eu une unique onde de choc. Hiroshima n'a pas été évacuée et la vie est revenue à la “normale” très rapidement. Ceci est incompatible avec les modèles présentés par les experts qui disaient que rien ne grandirait pendant 70 ans et que personne ne pourrait y vivre pendant très longtemps. Une semaine après la soi-disant bombe atomique, les lauriers roses poussaient partout. Les canulars ont commencé avec des histoires de miracle comme ces moines sauvés par la prière etc...  -Pourquoi les bombes H, pourtant réputées plusieurs milliers de fois (excusez du peu !) plus puissantes que les bombes A de 1945, peuvent-elles exploser dans l'Océan Pacifique sans produire aucun tsunami? Le scepticisme d'un inspecteur s'étant rendu sur place à Hiroshima. Le Major Alexander Prokofieff de Seversky a déclaré que les effets des deux premières bombes atomiques ont été largement exagérés, et que si elles avaient été larguées sur New York ou Chicago, l’une de ces bombes n’aurait pas causé plus de dommages que des bombes sismiques de dix tonnes! "J’avais entendu parler d’immeubles instantanément consumés par une chaleur sans précédent. Pourtant ici je voyais ces buildings structurellement intacts, et, qui plus est, à leur sommet se trouvaient des mâts de drapeaux intègres, des paratonnerres, des balustrades peintes, des panneaux de signalisation en cas de raids aériens et autres objets comparativement fragiles." Son article complet dans le Reader's Digest de février 1946. Les japonais pas impressionnés. Le 13 août 1945, le général Anami Korechika, le ministre japonais de la Guerre, a déclaré que les bombes atomiques n'étaient pas pires que les bombes incendiaires qui ravageaient le pays depuis des semaines. Yoshio Nishina de l'institut RIKEN avait commencé les recherches sur la bombe atomique dès 1940... il y avait un réacteur nucléaire à Hŭngam en Corée du Nord et les japonais savaient donc forcément que l'uranium n'est pas un explosif . Et oui, la fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume! Les allemands avaient lancé l'Uranprojekt (Projet Uranium) en 1939 après que Otto Hahn et Fritz Strassman eurent réalisé la première fission nucléaire en 1938: ils avaient eux aussi compris que les recherches ne pouvaient déboucher tout au plus que sur une bombe radiologique, certes très polluante mais bien incapable de raser une ville. les américains ont construit les deux plus énormes bombes incendiaires conventionnelles (napalm et phosphore blanc) qui puissent exister, avec ajout de matières radioactives pour accréditer le mythe de la nouvelle arme. Ensuite, pour déclencher la tempête de feu, les deux autres avions ont fait pleuvoir le feu du ciel avec des lances à Napalm: on ne va quand même pas croire qu'ils n'ont fait que prendre des photos et "recueillir des données scientifiques". La peur de l'holocauste atomique pour asservir les peuples. D'un point de vue militaire le plus intelligent ce serait par exemple pour la Russie qui voudrait se défendre d'une attaque de l'OTAN n'est évidemment pas de raser New York, Londres, Paris, Berlin et quantité d'autres villes comme le cinéma et les médias aiment à nous le faire croire. Il y a bien plus radical, bien plus économique et bien plus moral surtout pour mettre l'OTAN KO : couler les porte-avions, aveugler les ""satellites"" et détruire les bases militaires. C'est tout, et en plus c'est parfaitement possible. Allez, pour aujourd'hui, on va rajouter "éliminer la station HAARP" pour se faire plaisir. Les missiles S-400 ou du brouillage électronique sont plus efficaces et dissuasifs qu'une bombe prétendument atomique.
2.33k views · Jan 24th
repeat
1.69k views

LE VOYAGE DE L'ESPRIT PAR L'ÂME Ce qui précéde de tout, c'est l'absolu sans commencement ni fin, sans cause, le Parabrahman des Védântins... ou unique Réalité, qui est, comme le dit Hegel, à la fois Etre Absolu et Non-Etre. Dans la tradition indo-aryenne cette réalité des réalités est représentée par un disque blanc immaculé, sur fond noir qui est le Cosmos dans l'Eternité, avant le réveil de l'Energie encore assoupie. Dans une représentation suivante, il y a un disque semblable, avec un point au centre, c'est l'émanation de l' Univers en des systèmes postérieurs. Le point dans le cercle jusqu'alors immaculé, l'Espace et l'Eternité en Pralaya, indique l'aurore de la différenciation. C'est le Point dans l'Oeuf du Monde, le Germe qu'il contient deviendra l'Univers, le Tout, le Cosmos illimité et périodique, ce Germe étant périodiquement et tour à tour latent et actif (onde et corpuscule en physique quantique). Le cercle unique est l'Unité divine, dont tout procède, où tout retourne, sa circonférence, symbole forcément limité, de par les limites mêmes de l'esprit humain, indique la PRESENCE abstraite, à jamais inconnaissable, et son plan, l'Ame Universelle, bien que les deux ne fassent qu'un. Cependant la surface du disque est blanche et le fond qui l'entoure noir, cela montre clairement que ce plan est la seule connaissance quelque peu embrumée, qui soit accessible à l'homme. C'est sur ce plan que commencent les manifestations manvantariques car c'est dans cette AME que dort, durant le Pralaya, la Pensée Divine , où gît caché le plan de toutes Cosmogonie et Théogonie (naissance des dieux) futures. Note : on pourrait faire des parallèles avec les traditions nordiques en parlant de Ginungagap, de Muspelheim etc et utiliser aussi un langage plus connu de tous, qui est celui des chrétiens comme dans le graphique. “Au commencement 1, était le verbe et le verbe était en Dieu et le verbe était dieu.” Au départ il y a une unité, une unité qui n'est pas divisible et qui est caractérisée par le son (plan Logoïque). Cette unité n'est pas divisible mais pourtant elle va donner naissance au 2 en s'exprimant par rayonnements (étincelles divines). A partir de ce deux vont apparaitre en existence ce qu'on appelle l'esprit (multiples) 3 ce qui engendre le triangle (la trinité, la trialité la triscèle...) et ce symbole a toujours la même signification quelque soit le concept où il est utilisé. Ces esprits vont ensuite s'exprimer à leur tour en utilisant le “véhicule” de l'ÂME (plan Bouddhique) qui elle, ira animer des corps 4 successifs et de manière progressive, d'abord dans le règne minéral, végétal, animal et humain. A partir du règne animal, ces âmes vont acquérir une âme animale. Ensuite, cette âme évoulue pour atteindre le règne humain, par le biais du mental, ce qui la différenciera des animaux, car ce mental est présent chez les animaux mais il n'est pas actif, il sommeille, à part chez certains animaux dits intelligents, comme les animaux domestiques qui ont un un début d'activation et qui sont prêts, pour certains à évoluer dans un prochain cycle du règne humain basique, du type aborigènes, papous, africains (ou des populations d'un passé lointain ayant disparues.Tout est cyclique et se fait de manière progressive, et l'homme blanc est le niveau supérieur de ce cheminement de l'âme à travers l'homme. Quand l'âme s'engage dans le règne humain elle active donc le mental, mais elle developpe aussi le corps causal, qu'on appelle également l'âme humaine, et il se déroule un processus qui s'appelle “l'individuation”. L'individuation (dire Je) signifie que chaque expérience vécue par une âme humaine sera enregistrée dans un corps et une conscience qui lui est propre, individuelle, alors que dans les règnes précédents, chacune des expériences se sont faites dans des consciences de groupe pour les animaux, les végétaux et les minéraux, qui eux mêmes proviennent d'une conscience globale quand tout était encore dans l'un. Cette conscience primaire quand elle s'est manifestée en acte, se répandit en diverses consciences de groupe. Quand l'âme atteint le stade humain elle développe l'individualité, c'est à dire la Soi-conscience. Elle ressent pour la première fois la séparativité de tout ce qui l'entoure et elle oublie qu'elle fait partie de cette conscience globale. A partir du moment ou l'âme humaine est développée, la prochaine étape pour elle sera de “remonter”dans la conscience de groupe puis globale. Mais d'abord, elle devra apprendre à se défaire de ce corps, à maîtriser celui-ci, à ne pas en être l'esclave, mais à dompter ce corps physique qui l'attire vers le “bas”, par divers “procédés”. Elle doit commencer (pour faire simple) dans l'éviction des 7 péchés capitaux que l'animalité génère (plus présent chez les sous-sous-races) et de les remplacer par les 7 vertus. Mais ce n'est pas tout j'en parlerai plus bas. Pour parvenir à cela, l'âme humaine devra en passer par différentes races, sous-races et civilisations. Au temps de la 3 ème Race Lémurienne (où il y eut la séparation des sexes), le but des âmes était de maitriser le corps physique. Dans la 4 ème Race suivante (Atlante), celle-ci devait maitriser l'émotionnel, qui est lié à la symbolique de l'eau (comme pour le 1er baptême chrétien...) et c'est pour cela que cette race s'éteignit par un déluge d'eau. Dans la 5ème Race à laquelle nous appartenons, la Race Aryenne (qui s'éteindra par le feu), celle-ci doit apprendre à maitriser son mental (“Transfiguration”. liée à l'élément feu), de l'amener à son meilleur perfectionnement. Lorsque que cette maitrise des plans inférieurs aura lieu, il y aura pour l'âme passage à la phase supérieure où l'âme redeviendra spirituelle, et là, pour elle, il y aura une initiation (sacrifice) appellée en langage connu la “crucifixion” qui est un symbole. L'âme devra apprendre à laisser mourir son corps (sur la croix des 4 éléments) car elle sait qu'elle est plus que cela, que sa vrai nature n'est pas ce corps, mais qu'elle est un Esprit. L'âme aura cessé d'expérimenter le corps depuis la 1ère race Polaire (les sans os...). Pour que l'âme réussisse à maîtriser ce corps, elle devra acquérir différentes caractéristiques : -Premièrement, elle devra se laisser guider par l'intuition et non pas se laisser influencer par l'instinct (animal). - Deuxièmement, elle devra être capable de RÉsonner, d'entrer en résonnance, de se laisser guider par les petites voix intérieures qui nous appellent (et que l'on ignore trop souvent), et non pas de RAIsonner, cogiter sans arrêt, sur-interprêter. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut tuer le mental, car c'est lui qui fait le lien et qui nous permet d'évoluer, mais il faut le dompter, il doit être au service de l'âme et non l'inverse. Le problème du mental, c'est qu'il est enfermé dans une boîte et qu'il est très fort; L'âme ne peut pas se référer à ce mental qui l'empri/sonne. L'âme va devoir utiliser sa raison pour entrer en résonnance afin de se laisser guider par l'intuition, ce qui conduira l'âme à un lâcher prise qui est l'inverse du laisser faire qui lui, tire vers les pulsions des corps inférieurs. Après l'étape de “crucifixion”, il y aura un retour à l'esprit et ce retour, est la véritable siginification du mot “Résurection” que les chrétiens interprètent de travers en pensant qu'il s'agit de réacquérir un corps physique (tromperie du Diabole et de l'église). Dans la célèbre phrase de l'archétype Jésus il est dit : “En vérité je vous le dis, si un homme ne naît de nouveau il ne pourra voir le royaume de Dieu.” Cela veut dire que si un homme ne naît de nouveau en tant qu'esprit, il ne pourra pas remonter sur les plans plus hauts, jusqu'a la source. L'esprit vient de la triade supérieure (1,2,3) et c'est par sa propre conscience, sa volonté qu'il doit retourner vers la source comme je l'avais expliqué dans le post sur la réincarnation. Sommes nous obligés d'évoluer ? Non, personne ne nous oblige à accomplir quoi que ce soit contre notre volonté. Aucune force divine n'intervient pour nous obliger à agir dans un sens ou dans un autre, nous sommes seulement invités à le faire. Pour le développement de la conscience, aucune pression. Vous devez arriver à discerner ce qu'il y a de meilleur en vous, par vos propres moyens. L'intérêt ne suffit pas. Pour évoluer il faut comprendre nécessairement que les principes supérieurs qui sont en nous représentent ce qu'il y a de meilleur et de plus pur dans l'Univers (unis/vers...la source). Tant que ce discernement n'a pas lieu, l'homme se retrouve esclave dans les couches de la sub/stance. Dans le “futur”, il est invité à retrouver sa conscience de groupe puis globale. Il y a donc un retour vers l’unification de l’être. Chaque cycle comprend une phase de division (séparation) et un retour à l’unification. Quel intérêt de descendre si c’est pour remonter ensuite ? La descente se fait plus ou moins en mode automatique. Les consciences sont “guidées” de l’extérieur. Elles n’ont pas de véritable libre arbitre (ou alors ce dernier est très limité). Le véritable libre arbitre ne s’acquiert que lorsque la conscience individuelle apparait. Elle est une des caractéristiques de l’être humain par rapport aux précédents règnes de la nature. La remontée vers la conscience globale doit se faire en utilisant ce libre arbitre pleinement développé. Le fait de se réunifier doit être choisi par chaque conscience et non pas guidé de l’extérieur. Le conflit permanent de chaque être humain actuel est qu’il y a une partie en lui qui veut rester indépendante et séparée du reste du monde et une autre partie qui l’attire vers la réunification de son être dans une conscience plus large. Refuser cette réunification est possible mais c’est la cause racine de la souffrance actuelle de l’humanité. “La souffrance est le souvenir du fractionnement !” La conscience est fractionnée mais elle sait (elle se souvient !) au fond d’elle-même qu’elle est unifiée à tout ce qui l’entoure. Tout ce qui ne vise pas à retrouver cette unité causera de la souffrance. Tout ce qui sera fait dans un but unificateur causera la paix et le bien-être. Souffrir, c’est donc opposer (consciemment ou inconsciemment) une résistance au mouvement de la vie qui nous invite à nous réunifier. Trouver la sérénité consiste à trouver la liaison qui existe entre notre être et tout ce qui nous entoure. Un être unifié à son environnement ne souffre pas car il n’oppose aucune résistance au mouvement de la vie. L’objectif de la vie, si on considère qu’il y en a un, est d’amener la conscience dans chaque potentialité de vie. C'est-à-dire que le but est d’exprimer de manière concrète et consciente ce qui ne pourrait être appréhendé autrement que de manière subjective. Les âmes vivent donc concrètement et consciemment des pensées purement abstraites. L’existence permet aux consciences de s’expanser. Prenons une image. Dans nos pensées, nous pouvons imaginer n’importe quoi, car tout est possible. Mais cela reste du subjectif tant que nous ne l’avons pas vécu. Notre Esprit ne fait que “penser” à des mondes. Il ne vit rien par lui-même de manière concrète. Pour faire cela, il projette des corps dans les mondes de matière et vit consciemment à travers eux. La vie nous invite donc à étendre notre conscience. Plus un être est conscient du monde dans lequel il vit et plus il vit la paix intérieure. Plus il vit en mode automatique (action-réaction) de manière inconsciente, plus il “bouclera”. Tel un poisson rouge, il fera le tour de son bocal et lorsqu’il aura terminé le tour, il en refera un autre qui l’invitera à sortir de cette “spirale sans fin” (ou plutôt de cette spirale dont la fin arrivera lorsque l’être choisira consciemment d’en sortir). Les cycles sont des opportunités pour chaque conscience d’évoluer. Si la durée d’un cycle ne lui est pas suffisante, elle sera invitée à recommencer dans un autre cycle... L’éternité(1) est composée de cycles. Elle peut être représentée comme une ligne sans fin, mais comportant des cycles successifs. Dire que le temps est cyclique ne signifie pas que nous revenons en arrière dans le temps, mais que nous vivons des situations qui peuvent être similaires ou analogues, mais situées sur une autre ligne du temps. Aristote parle des cycles en faisant référence au mouvement circulaire, il disait : “Or, le temps lui-même ne semble être qu’un cercle de certain genre ; et à son tour, il a cette apparence, c’est qu’il est la mesure de cette translation circulaire ; et que réciproquement il est lui-même mesuré par elle. Par conséquent, dire que toutes les choses qui se produisent forment un cercle, revient à dire qu’il y a aussi une espèce de cercle pour le temps. En d’autres termes, c'est-à-dire encore que le temps est mesuré par le mouvement de translation circulaire. “ On remarque dans le schéma que Saturne commence le cycle. Notre humanité actuelle en est exactement au milieu. Après une phase de descente, elle se prépare à ascensionner. Cela signifie-t-il que lorsque l’ascension sera terminée, le temps se terminera lui aussi (ou plutôt le cycle de temps prendra fin). C’est du moins ce que nous dit des traditions : “Lorsque la Septième Ronde sera achevée, le temps cessera. Il n'y aura plus de temps, tout naturellement, puisque le Pralaya commencera et qu'il ne restera personne sur Terre pour conserver la division du temps, pendant cette dissolution périodique et cet arrêt de la vie consciente.” Le temps a besoin de vies conscientes pour exister. À la fin de la septième Ronde, les êtres s’endormiront. Ils ne seront donc plus conscients. Et le temps ne pourra plus exister. Précision de traditions: “Si l'on est hors du corps et sans être soumis aux habitudes de conscience formées par les autres le temps n'existe pas. Les Cycles et les époques dépendent de la conscience; nous ne sommes pas ici pour la première fois ; les cycles reviennent parce que nous retournons à l'existence consciente. Les cycles sont mesurés par la conscience de l'humanité, et non par la Nature. C'est parce que nous sommes les mêmes gens qu'aux époques passées, que ces événements surviennent pour nous.” Dire qu’il n’y aura plus d’êtres conscients, cela ne signifie donc pas qu’ils seront morts ou détruits. Les êtres seront juste “endormis” pendant un cycle de temps avant de se réveiller lors du cycle suivant. Un parallèle peut être fait avec le cycle d’éveil et de sommeil que nous avons sur Terre. Chaque nuit nous nous endormons pour mieux nous réveiller le lendemain. À chaque fin d’activité d’un schéma planétaire, il existe une période de sommeil qui précède l’arrivée d’un autre schéma planétaire. Les Traditions nous expliquent qu’en dehors du temps, il y a une conscience globale qui doit être à la fois considérée comme une Unité et comme un Tout. Cette dernière se divise lorsqu’elle va expérimenter les mondes. Des consciences de groupe prennent naissance. Ces dernières font toujours partie de l’Unité originelle, mais elles sont plus ou moins indépendantes par elles-mêmes. Les règnes minéraux, végétaux et animaux expérimentent cette conscience de groupe. Ensuite, il y a naissance de la conscience individuelle (également appelée soi-conscience). Chaque individu est totalement séparé des autres et est capable de dire “Je“. Le règne humain expérimente cette catégorie de conscience. Dans la traduction de l'Atharva Véda par le docteur Muir, nous lisons ceci : “Le temps (nous) porte en avant ; c'est un coursier aux sept rayons et au millier d'yeux, qui ne dépérit pas, qui est plein de fécondité. Les sages intelligents montent sur lui ; ses roues sont tous les mondes. Le Temps se meut sur sept roues ; il a sept moyeux ; l'immortalité est son essieu. Il est actuellement tous ces mondes. Le Temps s'avance avec hâte vers le premier Dieu. Une vibration complète est contenue dans le Temps. Nous le voyons exister sous bien des formes. Il est tous ces mondes dans le futur. On l'appelle "le Temps dans le Ciel le plus haut". Nous y retrouvons l’idée que le temps possède sept roues qui concernent des mondes. Cette idée ressemble fortement au schéma planétaire décrit précédemment. Pour les Traditions, tout est cyclique et chaque cycle contient également d’autres cycles qui contiennent eux-mêmes des cycles. Les cycles sont imbriqués les uns dans les autres comme des poupées russes, ce sont des fractales. Dans le schéma ci-dessus, nous voyons qu’à l’intérieur des sept Rondes, il y a des mondes (appelés “globes” dans la terminologie ésotérique mais qui n'a rien à voir avec une terre soit-disant sphérique, des plans plats entourés d'une bulle hermétique). Chaque “globe” est lui-même un cycle. Et à l’intérieur de ces “globes”, il y a également des cycles. Par exemple, dans notre monde actuel (la Terre, entouré d'une “bulle”), les cycles se présentent ainsi et nous voyons que chacun de ces cycles comporte également des cycles plus petits.” Tout est cyclique pour les Traditions et chaque cycle propose une descente vers des densités de plus en plus importantes pour remonter ensuite dans des mondes de moins en moins denses. Patrick Drouot (2), dit que : “L'essence même de la race humaine pour descendre vers des plans vibratoires de plus en plus bas, a déclenché une illusion que les êtres du futur ont appelé le temps. Pour pouvoir se maintenir dans ce niveau de conscience inférieur, il a fallu se doter de véhicules de plus en plus densifiés pour "circuler" dans ce temps. Néanmoins, au cours de sa descente, il est arrivé un moment où la race humaine s'est densifiée à un point tel qu'elle a oublié avoir généré une illusion dans laquelle elle s'était "enkystée".“ Avant de terminer, je préciserai une chose sur le fait de considérer que la vie consciente se limite aux cycles d’activités. J’ai dit plus haut que les traditions expliquent qu’il n y’aura plus d’êtres conscients à la fin de la septième Ronde. Cela ne signifie pas que chaque être conscient va devenir inconscient dans le sens commun du terme. Cela signifie qu’il aura atteint un état de conscience qui transcende la conscience individuelle et dont il n’existe aucun mot pour exprimer la réalité. Selon Hegel : ” l'Inconscient n'aurait jamais entrepris la tâche si vaste et si laborieuse d'évoluer dans l'Univers, si ce n'est dans l'espoir d'arriver à la SoiConscience. A ce propos, il faut se rappeler qu'en qualifiant l'Esprit, mot que les Panthéistes européens emploient comme équivalent de Parabrahman, d'Inconscient, ils n'attachent pas à cette expression la signification qu'elle comporte ordinairement. Ils l'emploient parce qu'ils n'ont pas de meilleur terme pour symboliser un mystère profond. Ils nous disent que "la Conscience Absolue, qui est derrière le “phénomène" et qui n'est appelée inconscience que parce qu'il n'y a en elle aucun élément de personnalité qui transcende la conception humaine.” (1) https://www.minds.com/newsfeed/1199639072375193600 (2) Patrick DROUOT est physicien, diplômé de Columbia University New York, spécialiste mondialement reconnu de l’étude et de l’avancement des sciences cognitives, de l’expérimentation des états d’expansion de conscience et des thérapies quantiques. Il a développé une synthèse entre les nouvelles découvertes de la physique post – quantique et les grandes traditions de l’humanité.

1.69k views · May 7th