Faudrait proposer tout le contenu de divertissement de You Tube en mode hard conspi nazi sur Odysee 😂 pour que les petits jeûnes arrêtent de traîner sur cette plateforme et arrêtent surtout de regarder les youtubeurs payés par le CNC. #youtube #odyssee #divertissement #nazi #juif
5Upvotes

More from Hyperborean88

Il fait parti des rares gars que je regarde. C'est rare de trouver des gars qui sont pas complétement dégénérés dans la chiassidance. Alors je vous conseillé de regarder ses vidéos. https://youtu.be/K_8PrJvLHdk #pierreblanchette #politique #christianisme
230 views ·
https://www.youtube.com/watch?v=fO11fP6TsXo&t=1s&ab_channel=EVRARD Ni les bombes à neutrons... Je re-poste ce que j'avais mis (+ la vidéo d'Evrard) il y a plusieurs mois avec mon ancien compte (Eidolonesprit) au sujet du fake atomique d'Hiroshima et de Nagasaki et sur l'inexistance des armes atomiques avec rajouts supplémentaires informatifs dont l'auteur de cette vidéo ne parle pas. Les missiles existent (en tant que coque + réacteur) mais ils n'ont pas les capacités destructives ATOMIQUES qu'on leur attribue. Sur quasiment tout les sujets historiques (et chronologiques), scientifiques politique etc, nous devons décoloniser l'imaginaire qui nous a été imposé dès notre enfance sur des générations. Hiroshima et Nagasaki. Le truc: 1 seule méga bombe au napalm (avec ajouts radioactifs) + arrosage avec lances à napalm depuis le ciel (1). (d'ou les témoignages sur les gouttes de pluies de feu tombant du ciel qui ne peuvent être l'effet d'une explosion dite atomique) Les champignons dits "atomiques" Ces champignons existent aussi avec les bombes conventionnelles, c'est un phénomène normal pour toute explosion au sol d'une certaine puissance. Les bombes dites "atomiques" sont sensées avoir explosé en altitude mais ça c'est la légende, car qui dit champignon dit explosion au sol. Et puis, même en admettant qu'il puisse tout de même se produire un champignon car l'explosion aurait été relativement proche du sol, il aurait dû de toutes façons y avoir une marque voire un cratère. - Pourquoi les bâtiments officiels en béton n'ont-ils pas été rasés comme les - habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi ces bâtiments encore debouts sont-ils, contre toute logique, disséminés aussi bien en périphérie qu'au centre? - Pourquoi les ponts en acier n'ont-ils pas eux aussi été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi les voies de chemins de fer et de tramways échappèrent-elles presque complètement à la destruction? - Pourquoi sont elles restées intactes ? - Pourquoi l'acier n'a-t-il pas fondu avec 4000 à 6000 degrés au sol? - Pourquoi les tramways 651 et 652 on-t-ils pu recirculer trois jours après l'explosion? - Pourquoi la Banque du Japon, à 380 mètres de l'hypocentre, a-t-elle pu refonctionner deux jours après l'explosion? - Pourquoi n'y a-t-il pas un centre visible d'explosion, un cratère où toute matière serait vitrifiée? -Pourquoi des quartiers entiers de Nagasaki sont-ils restés intacts? Les sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki ont mystérieusement disparu. Si ce n’était pas seulement pour les souvenirs de la guerre, ces informations auraient dû être partout dans les musées et dans la presse. Hiroshima est située dans une zone hautement volcanique appelée l'arc de Honshu et ces volcans actifs étaient sous surveillance sismographique constante pendant cette période et bien avant cela. La soi-disant explosion atomique à Hiroshima a été estimée à l'équivalent de 6,2 sur l'échelle de Richter, mais aucun avant-poste sismologique dans le monde ne semble l'avoir noté.  Les Russes ont déclaré avoir fait exploser la plus grosse bombe atomique jamais fabriquée (50 mégatonnes) à Novaya Zemlya, dans le nord de la Russie. C'est des centaines de milliers de fois plus puissant que ce qu'ils disent avoir explosé encore une fois au-dessus d'Hiroshima, aucune aiguille sismique n'a bougé, comment est-ce possible? (1) Le napalm inventé par l'américain Louis Frederick Fieser en 1942 Pour les bombes incendiaires et les lances flammes. Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu'à l'os sans qu'il soit possible de stopper sa combustion. Il est illusoire de vouloir refroidir les plaies avec de l'eau. Lorsqu'une bombe au napalm explose au sol, le phosphore s'enflamme en premier à haute température, en laissant une traînée blanche caractéristique, puis le napalm s'enflamme. Il en résulte une grande boule de feu qui progresse rapidement et qui atteint la taille d'un immeuble de plusieurs étages pour les plus grosses munitions incendiaires. Utilisé la première fois le 26 juillet 1944 Contre les japonais à Tinian (Îles Mariannes) juste avant l'invasion de l'île par les américains.Utilisé ensuite en 1945 À Kobe contre les japonais le 3 février. À Dresde contre les allemands du 13 au 15 février (avec environ 50% de bombes explosives classiques à cause des maisons en béton. À TOKYO la nuit du 9 au 10 mars (100% de bombes au napalm car les maisons japonaises sont en bois: plus de 100 000 morts dans la tempête de feu). Sur les photos de Tokyo prises après le bombardement au napalm, les rares édifices que l'on voit encore ont résisté parce qu'ils étaient en béton et non en bois. On a exactement le même genre de photos avec Hiroshima et Nagasaki car ces deux villes ont elles aussi été bombardées (mais surtout ARROSÉES) au napalm avec toutefois de l'uranium ou du plutonium en additif pour qu'il y ait des radiations et ainsi faire croire à un nouveau type d'arme. Ça a continué à partir de 1951. Utilisation par les français en Indochine (et ensuite en Algérie) et par les Américains en Corée puis au Vietnam. Les bombardements incendiaires de Tokyo du 9 au 10 mars 1945 ont fait 100 000 morts. Les bombes M-69 ont réduit 26 kilomètres carrés de cette ville en cendres en utilisant quelques centaines de bombardiers B-29 de l'US Air Force. Mis à part le coût des avions lors de leur construction initiale, le coût de la destruction de toute cette section de Tokyo était d'un peu plus d'un million de dollars.  -Alors, pourquoi construire quelque chose qui coûte des milliards pour détruire une fraction du territoire que ces bombardiers B-29 auraient pu détruire en moins d'un million de dollars? Parce que la bombe atomique n'existe pas et que toutes ces villes ont été réduites en cendres par des bombes incendiaires M-69. Cela explique aussi la mystérieuse disparition des sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Cachent-ils le fait qu'il n'y a pas eu une unique onde de choc. Hiroshima n'a pas été évacuée et la vie est revenue à la “normale” très rapidement. Ceci est incompatible avec les modèles présentés par les experts qui disaient que rien ne grandirait pendant 70 ans et que personne ne pourrait y vivre pendant très longtemps. Une semaine après la soi-disant bombe atomique, les lauriers roses poussaient partout. Les canulars ont commencé avec des histoires de miracle comme ces moines sauvés par la prière etc...  -Pourquoi les bombes H, pourtant réputées plusieurs milliers de fois (excusez du peu !) plus puissantes que les bombes A de 1945, peuvent-elles exploser dans l'Océan Pacifique sans produire aucun tsunami? Le scepticisme d'un inspecteur s'étant rendu sur place à Hiroshima. Le Major Alexander Prokofieff de Seversky a déclaré que les effets des deux premières bombes atomiques ont été largement exagérés, et que si elles avaient été larguées sur New York ou Chicago, l’une de ces bombes n’aurait pas causé plus de dommages que des bombes sismiques de dix tonnes! "J’avais entendu parler d’immeubles instantanément consumés par une chaleur sans précédent. Pourtant ici je voyais ces buildings structurellement intacts, et, qui plus est, à leur sommet se trouvaient des mâts de drapeaux intègres, des paratonnerres, des balustrades peintes, des panneaux de signalisation en cas de raids aériens et autres objets comparativement fragiles." Son article complet dans le Reader's Digest de février 1946. Les japonais pas impressionnés. Le 13 août 1945, le général Anami Korechika, le ministre japonais de la Guerre, a déclaré que les bombes atomiques n'étaient pas pires que les bombes incendiaires qui ravageaient le pays depuis des semaines. Yoshio Nishina de l'institut RIKEN avait commencé les recherches sur la bombe atomique dès 1940... il y avait un réacteur nucléaire à HÅ­ngam en Corée du Nord et les japonais savaient donc forcément que l'uranium n'est pas un explosif . Et oui, la fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume! Les allemands avaient lancé l'Uranprojekt (Projet Uranium) en 1939 après que Otto Hahn et Fritz Strassman eurent réalisé la première fission nucléaire en 1938: ils avaient eux aussi compris que les recherches ne pouvaient déboucher tout au plus que sur une bombe radiologique, certes très polluante mais bien incapable de raser une ville. les américains ont construit les deux plus énormes bombes incendiaires conventionnelles (napalm et phosphore blanc) qui puissent exister, avec ajout de matières radioactives pour accréditer le mythe de la nouvelle arme. Ensuite, pour déclencher la tempête de feu, les deux autres avions ont fait pleuvoir le feu du ciel avec des lances à Napalm: on ne va quand même pas croire qu'ils n'ont fait que prendre des photos et "recueillir des données scientifiques". La peur de l'holocauste atomique pour asservir les peuples. D'un point de vue militaire le plus intelligent ce serait par exemple pour la Russie qui voudrait se défendre d'une attaque de l'OTAN n'est évidemment pas de raser New York, Londres, Paris, Berlin et quantité d'autres villes comme le cinéma et les médias aiment à nous le faire croire. Il y a bien plus radical, bien plus économique et bien plus moral surtout pour mettre l'OTAN KO : couler les porte-avions, aveugler les ""satellites"" et détruire les bases militaires. C'est tout, et en plus c'est parfaitement possible. Allez, pour aujourd'hui, on va rajouter "éliminer la station HAARP" pour se faire plaisir. Les missiles S-400 ou du brouillage électronique sont plus efficaces et dissuasifs qu'une bombe prétendument atomique.
2.77k views ·

More from Hyperborean88

Il fait parti des rares gars que je regarde. C'est rare de trouver des gars qui sont pas complétement dégénérés dans la chiassidance. Alors je vous conseillé de regarder ses vidéos. https://youtu.be/K_8PrJvLHdk #pierreblanchette #politique #christianisme
230 views ·
https://www.youtube.com/watch?v=fO11fP6TsXo&t=1s&ab_channel=EVRARD Ni les bombes à neutrons... Je re-poste ce que j'avais mis (+ la vidéo d'Evrard) il y a plusieurs mois avec mon ancien compte (Eidolonesprit) au sujet du fake atomique d'Hiroshima et de Nagasaki et sur l'inexistance des armes atomiques avec rajouts supplémentaires informatifs dont l'auteur de cette vidéo ne parle pas. Les missiles existent (en tant que coque + réacteur) mais ils n'ont pas les capacités destructives ATOMIQUES qu'on leur attribue. Sur quasiment tout les sujets historiques (et chronologiques), scientifiques politique etc, nous devons décoloniser l'imaginaire qui nous a été imposé dès notre enfance sur des générations. Hiroshima et Nagasaki. Le truc: 1 seule méga bombe au napalm (avec ajouts radioactifs) + arrosage avec lances à napalm depuis le ciel (1). (d'ou les témoignages sur les gouttes de pluies de feu tombant du ciel qui ne peuvent être l'effet d'une explosion dite atomique) Les champignons dits "atomiques" Ces champignons existent aussi avec les bombes conventionnelles, c'est un phénomène normal pour toute explosion au sol d'une certaine puissance. Les bombes dites "atomiques" sont sensées avoir explosé en altitude mais ça c'est la légende, car qui dit champignon dit explosion au sol. Et puis, même en admettant qu'il puisse tout de même se produire un champignon car l'explosion aurait été relativement proche du sol, il aurait dû de toutes façons y avoir une marque voire un cratère. - Pourquoi les bâtiments officiels en béton n'ont-ils pas été rasés comme les - habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi ces bâtiments encore debouts sont-ils, contre toute logique, disséminés aussi bien en périphérie qu'au centre? - Pourquoi les ponts en acier n'ont-ils pas eux aussi été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois? - Pourquoi les voies de chemins de fer et de tramways échappèrent-elles presque complètement à la destruction? - Pourquoi sont elles restées intactes ? - Pourquoi l'acier n'a-t-il pas fondu avec 4000 à 6000 degrés au sol? - Pourquoi les tramways 651 et 652 on-t-ils pu recirculer trois jours après l'explosion? - Pourquoi la Banque du Japon, à 380 mètres de l'hypocentre, a-t-elle pu refonctionner deux jours après l'explosion? - Pourquoi n'y a-t-il pas un centre visible d'explosion, un cratère où toute matière serait vitrifiée? -Pourquoi des quartiers entiers de Nagasaki sont-ils restés intacts? Les sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki ont mystérieusement disparu. Si ce n’était pas seulement pour les souvenirs de la guerre, ces informations auraient dû être partout dans les musées et dans la presse. Hiroshima est située dans une zone hautement volcanique appelée l'arc de Honshu et ces volcans actifs étaient sous surveillance sismographique constante pendant cette période et bien avant cela. La soi-disant explosion atomique à Hiroshima a été estimée à l'équivalent de 6,2 sur l'échelle de Richter, mais aucun avant-poste sismologique dans le monde ne semble l'avoir noté.  Les Russes ont déclaré avoir fait exploser la plus grosse bombe atomique jamais fabriquée (50 mégatonnes) à Novaya Zemlya, dans le nord de la Russie. C'est des centaines de milliers de fois plus puissant que ce qu'ils disent avoir explosé encore une fois au-dessus d'Hiroshima, aucune aiguille sismique n'a bougé, comment est-ce possible? (1) Le napalm inventé par l'américain Louis Frederick Fieser en 1942 Pour les bombes incendiaires et les lances flammes. Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu'à l'os sans qu'il soit possible de stopper sa combustion. Il est illusoire de vouloir refroidir les plaies avec de l'eau. Lorsqu'une bombe au napalm explose au sol, le phosphore s'enflamme en premier à haute température, en laissant une traînée blanche caractéristique, puis le napalm s'enflamme. Il en résulte une grande boule de feu qui progresse rapidement et qui atteint la taille d'un immeuble de plusieurs étages pour les plus grosses munitions incendiaires. Utilisé la première fois le 26 juillet 1944 Contre les japonais à Tinian (Îles Mariannes) juste avant l'invasion de l'île par les américains.Utilisé ensuite en 1945 À Kobe contre les japonais le 3 février. À Dresde contre les allemands du 13 au 15 février (avec environ 50% de bombes explosives classiques à cause des maisons en béton. À TOKYO la nuit du 9 au 10 mars (100% de bombes au napalm car les maisons japonaises sont en bois: plus de 100 000 morts dans la tempête de feu). Sur les photos de Tokyo prises après le bombardement au napalm, les rares édifices que l'on voit encore ont résisté parce qu'ils étaient en béton et non en bois. On a exactement le même genre de photos avec Hiroshima et Nagasaki car ces deux villes ont elles aussi été bombardées (mais surtout ARROSÉES) au napalm avec toutefois de l'uranium ou du plutonium en additif pour qu'il y ait des radiations et ainsi faire croire à un nouveau type d'arme. Ça a continué à partir de 1951. Utilisation par les français en Indochine (et ensuite en Algérie) et par les Américains en Corée puis au Vietnam. Les bombardements incendiaires de Tokyo du 9 au 10 mars 1945 ont fait 100 000 morts. Les bombes M-69 ont réduit 26 kilomètres carrés de cette ville en cendres en utilisant quelques centaines de bombardiers B-29 de l'US Air Force. Mis à part le coût des avions lors de leur construction initiale, le coût de la destruction de toute cette section de Tokyo était d'un peu plus d'un million de dollars.  -Alors, pourquoi construire quelque chose qui coûte des milliards pour détruire une fraction du territoire que ces bombardiers B-29 auraient pu détruire en moins d'un million de dollars? Parce que la bombe atomique n'existe pas et que toutes ces villes ont été réduites en cendres par des bombes incendiaires M-69. Cela explique aussi la mystérieuse disparition des sismogrammes historiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Cachent-ils le fait qu'il n'y a pas eu une unique onde de choc. Hiroshima n'a pas été évacuée et la vie est revenue à la “normale” très rapidement. Ceci est incompatible avec les modèles présentés par les experts qui disaient que rien ne grandirait pendant 70 ans et que personne ne pourrait y vivre pendant très longtemps. Une semaine après la soi-disant bombe atomique, les lauriers roses poussaient partout. Les canulars ont commencé avec des histoires de miracle comme ces moines sauvés par la prière etc...  -Pourquoi les bombes H, pourtant réputées plusieurs milliers de fois (excusez du peu !) plus puissantes que les bombes A de 1945, peuvent-elles exploser dans l'Océan Pacifique sans produire aucun tsunami? Le scepticisme d'un inspecteur s'étant rendu sur place à Hiroshima. Le Major Alexander Prokofieff de Seversky a déclaré que les effets des deux premières bombes atomiques ont été largement exagérés, et que si elles avaient été larguées sur New York ou Chicago, l’une de ces bombes n’aurait pas causé plus de dommages que des bombes sismiques de dix tonnes! "J’avais entendu parler d’immeubles instantanément consumés par une chaleur sans précédent. Pourtant ici je voyais ces buildings structurellement intacts, et, qui plus est, à leur sommet se trouvaient des mâts de drapeaux intègres, des paratonnerres, des balustrades peintes, des panneaux de signalisation en cas de raids aériens et autres objets comparativement fragiles." Son article complet dans le Reader's Digest de février 1946. Les japonais pas impressionnés. Le 13 août 1945, le général Anami Korechika, le ministre japonais de la Guerre, a déclaré que les bombes atomiques n'étaient pas pires que les bombes incendiaires qui ravageaient le pays depuis des semaines. Yoshio Nishina de l'institut RIKEN avait commencé les recherches sur la bombe atomique dès 1940... il y avait un réacteur nucléaire à HÅ­ngam en Corée du Nord et les japonais savaient donc forcément que l'uranium n'est pas un explosif . Et oui, la fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume! Les allemands avaient lancé l'Uranprojekt (Projet Uranium) en 1939 après que Otto Hahn et Fritz Strassman eurent réalisé la première fission nucléaire en 1938: ils avaient eux aussi compris que les recherches ne pouvaient déboucher tout au plus que sur une bombe radiologique, certes très polluante mais bien incapable de raser une ville. les américains ont construit les deux plus énormes bombes incendiaires conventionnelles (napalm et phosphore blanc) qui puissent exister, avec ajout de matières radioactives pour accréditer le mythe de la nouvelle arme. Ensuite, pour déclencher la tempête de feu, les deux autres avions ont fait pleuvoir le feu du ciel avec des lances à Napalm: on ne va quand même pas croire qu'ils n'ont fait que prendre des photos et "recueillir des données scientifiques". La peur de l'holocauste atomique pour asservir les peuples. D'un point de vue militaire le plus intelligent ce serait par exemple pour la Russie qui voudrait se défendre d'une attaque de l'OTAN n'est évidemment pas de raser New York, Londres, Paris, Berlin et quantité d'autres villes comme le cinéma et les médias aiment à nous le faire croire. Il y a bien plus radical, bien plus économique et bien plus moral surtout pour mettre l'OTAN KO : couler les porte-avions, aveugler les ""satellites"" et détruire les bases militaires. C'est tout, et en plus c'est parfaitement possible. Allez, pour aujourd'hui, on va rajouter "éliminer la station HAARP" pour se faire plaisir. Les missiles S-400 ou du brouillage électronique sont plus efficaces et dissuasifs qu'une bombe prétendument atomique.
2.77k views ·
Switch to App
Minds Take back control of your social media!