Pour l'effet inverse, si vous voulez vous suicider avec de la musique la c'est tres simple: il vous suffit de laisser tourner une playlist des generiques de vive l'europe en boucle jusqu'au passage a l'acte.
thumb_up18thumb_downchat_bubble

More from FredericDanlevier

En défense de la musique de déglingo. Quand vous etes surchargé d'énergies négatives, traditionnellement associées aux chakras inférieurs, il y a une palette limitée d'options pour s'en débarasser. -La violence physique désordonnée "LA BAGARRE". A ne pas confondre avec les arts martiaux qui sont tres codifiés. C'est une solution a éviter parce que c'est dangereux, surtout dans un pays rempli de méteques completement barjes et fans du couteau. -Le sexe (pour de vrai). C'est la meilleure solution quand c'est possible, mais ca peut etre difficile d'acces en fronse vu a la fois le niveau de cringitude des mecs et le niveau de prétention intergalactique de la moindre pouf a peu pres présentable. Sinon c'est idéal. -La branlette porno (méthode hard-narbo). A éviter pour ne pas détruire completement sa volonté et son ame et finir a mendier des dons pour sauver la race blanche avec des méteques pornographes. -La drogue, l'alcool. Autodestructeur et toujours a éviter sur le long terme. Relire Céline sur l'alcool si besoin est. -Le travail de bourrin. C'est une solution qui peut fonctionner mais a petite dose sinon on tombe dans l'accumulation de fatigue/stress et retour a la case départ. -La musique tres grasse basse-fréquence. C'est la meilleure solution apres le sexe, du moins pour les hommes capable d'utiliser la musique pour extérioriser. Pour les femmes ca n'est meme pas la peine d'y penser, elles sont toutes des éponges, en écoutant ce genre de trucs elle se transforment automatiquement en déchets (il n'y a qu'a voir la moyenne des engins qu'on trouve chez les gothiques, c'est affligeant). Pour les hommes qui sont capables d'un minimum de détachement, c'est parfait. N'allez juste pas vous trouver une gonzesse la dedans. Pour le genre idéal, le Um Meine Haut de Schwefelgelb est un metre-étalon. C'est germain, c'est simple et direct, ca ne s'emmerde pas. Il y a des trucs tres gras dans le métal aussi, mais c'est généralement moins abstrait, plus branlomane (j'aime aussi les solos masturbatoires mais ca n'est pas le but ici) et plus émotionnel. Pareil pour tout ce qui est gothique, c'est trop féminin ou carrément dépressif et ca tache. Il faut du simpliste, du lourd et éviter tout ce qui est pleurnicherie, sinon ca peut vite devenir du sabotage. Il y a aussi bien sur des trucs bien bas-ventre de gros rap de negres, mais comme nous ne cherchons pas a nous transformer en negres, on va rester sur des productions blanches. Et ne venez pas me dire qu'il suffit d'écouter du Mozart ou le Horst Wessel Lied. Vu le niveau de dépression moyen en Fronse, la plupart des mecs ne sont meme pas en l'état. Pour etre capable d'apprécier des choses légeres ou qui élevent, il faut d'abord ne pas peser 50 tonnes, sinon ca ne connecte meme pas. La musique est un outil puissant, faites-en bon usage.

More from FredericDanlevier

En défense de la musique de déglingo. Quand vous etes surchargé d'énergies négatives, traditionnellement associées aux chakras inférieurs, il y a une palette limitée d'options pour s'en débarasser. -La violence physique désordonnée "LA BAGARRE". A ne pas confondre avec les arts martiaux qui sont tres codifiés. C'est une solution a éviter parce que c'est dangereux, surtout dans un pays rempli de méteques completement barjes et fans du couteau. -Le sexe (pour de vrai). C'est la meilleure solution quand c'est possible, mais ca peut etre difficile d'acces en fronse vu a la fois le niveau de cringitude des mecs et le niveau de prétention intergalactique de la moindre pouf a peu pres présentable. Sinon c'est idéal. -La branlette porno (méthode hard-narbo). A éviter pour ne pas détruire completement sa volonté et son ame et finir a mendier des dons pour sauver la race blanche avec des méteques pornographes. -La drogue, l'alcool. Autodestructeur et toujours a éviter sur le long terme. Relire Céline sur l'alcool si besoin est. -Le travail de bourrin. C'est une solution qui peut fonctionner mais a petite dose sinon on tombe dans l'accumulation de fatigue/stress et retour a la case départ. -La musique tres grasse basse-fréquence. C'est la meilleure solution apres le sexe, du moins pour les hommes capable d'utiliser la musique pour extérioriser. Pour les femmes ca n'est meme pas la peine d'y penser, elles sont toutes des éponges, en écoutant ce genre de trucs elle se transforment automatiquement en déchets (il n'y a qu'a voir la moyenne des engins qu'on trouve chez les gothiques, c'est affligeant). Pour les hommes qui sont capables d'un minimum de détachement, c'est parfait. N'allez juste pas vous trouver une gonzesse la dedans. Pour le genre idéal, le Um Meine Haut de Schwefelgelb est un metre-étalon. C'est germain, c'est simple et direct, ca ne s'emmerde pas. Il y a des trucs tres gras dans le métal aussi, mais c'est généralement moins abstrait, plus branlomane (j'aime aussi les solos masturbatoires mais ca n'est pas le but ici) et plus émotionnel. Pareil pour tout ce qui est gothique, c'est trop féminin ou carrément dépressif et ca tache. Il faut du simpliste, du lourd et éviter tout ce qui est pleurnicherie, sinon ca peut vite devenir du sabotage. Il y a aussi bien sur des trucs bien bas-ventre de gros rap de negres, mais comme nous ne cherchons pas a nous transformer en negres, on va rester sur des productions blanches. Et ne venez pas me dire qu'il suffit d'écouter du Mozart ou le Horst Wessel Lied. Vu le niveau de dépression moyen en Fronse, la plupart des mecs ne sont meme pas en l'état. Pour etre capable d'apprécier des choses légeres ou qui élevent, il faut d'abord ne pas peser 50 tonnes, sinon ca ne connecte meme pas. La musique est un outil puissant, faites-en bon usage.