719 views

La matrice juive pour enfermer les Aryens. Les deux tours sont une référence au 11 septembre 2001. Après la chute des deux tours, dont vous êtes censé croire à 100% la version officielle impossible (passeports retrouvés intacts dans les décombre, fonte et effondrement impossibles de poutres en acier, signes de démolition contrôlée, tour numéro 5 effondrée sans aucune raison technique officielle...), comme pour la Shoah d'ailleurs, l'État profond s'est mis à serrer la vis aux Aryens. Le Patriot Act de Bush n'a été que l'une des très, très nombreuses lois liberticides votées à travers tout l'Occident. Toujours plus d'écoutes, toujours plus d'arrestations, toujours plus de règles restrictives pour le citoyen, plus de droit à foutre en garde à vue et à arrêter sans mandat pour l'État profond. Toujours moins de droits fondamentaux pour le Blanc. Au départ, ça se faisait parce que "lutte contre le terrorisme". Ça a eu bon dos ce truc. Tandis que les salafistes sont financés par les saoudiens, que l'islamo-bougnoulisme prolifère... de malheureux Blancs se sont retrouvés amalgamés au terrorisme par les médias officiels. Après le terrorisme, ç'a été la lutte contre les "discours de haine", et maintenant la dictature sanitaire. Le 11 septembre a sonné le glas de la relative insouciance des années 90 et le début du serrage de vis par les juifs. En parallèle, et en particulier pour les Euro-américains, les youdes ont utilisé le 11 septembre comme un prétexte pour livrer des guerres sans fin au Moyen-Orient. Qu'est-ce qu'ils les aiment, ces guerres... Ils n'aiment juste pas les faire eux-mêmes. C'est pour ça qu'ils ont inventé le néoconservatisme. "Regarde, goy, les méchants musulmans ! Va les attaquer dans leur trou à l'autre bout du monde pour venger les morts du 11 septembre ! Ben Laden pas gentil ! Bon, tu ne luttes pas contre l'islamisation chez toi parce que ça ce serait raciste, allez, un peu de pilpoul et tu vas buter du bougnoule mais uniquement ceux qu'Israël désigne pour ça, OK ? Pour l'Amérique goy !" Ceux qui tenaient ce discours flonflontard-drapeau-vatenguerre dans les années 2000 se sont ensuite ralliés à leurs congénères démocrates pour tenter d'empêcher l'élection de Trump. Certains ont ouvert les yeux après le 11 septembre. D'autres avaient commencé avec les chambres à air ou, pour certains boomers, avec l'assassinat de Kennedy. Tout ça se rejoint. La matrice est juive, la vérité est aryenne. Les auteurs de Matrix avaient raison, sauf sur un détail : dans la vraie vie, l'agent Smith est une femme noire et Morpheus est étiqueté "néo-nazi" par les médias officiels.

thumb_up8thumb_downrepeatchat_bubble