explicitClick to confirm you are 18+

Le Réchauffement Climatique : Fiction ou Réalité ?

LadyDarksnailJul 20, 2019, 10:21:05 AM
thumb_up50thumb_downmore_vert

Le Réchauffement Climatique est devenu une énorme manne financière : taxe carbone, obligations en tous genres (interdictions des feux de cheminées, tubages, réparations obligatoires des fuites des climatisations des voitures, etc...) génératrices de toujours plus de dépenses pour le quidam lambda.

C'est grâce à Vladimir Poutine que j'ai eu envie de m'intéresser au réchauffement climatique.

S'il est bien réel, il y a toujours eu des grands cycles de réchauffement et de glaciation planétaires au cours du temps.

Puis Oleg de Normandie, a évoqué à de nombreuses reprises des cataclysmes au 12 e siècle avant J.C. ayant poussé les Hyperboréens à prendre la route du sud sur leurs embarcations et devenir les Peuples de la mer.

Et finalement, un reportage israélien, sur les philistins évoque pour la même période un effondrement civilisationnel.

Que nous nous apprend la Mission EPICA en Antarctique ?

La Mission EPICA (European Project for Ice Coring in Antarctica) encadrée par la Fondation européenne de la science (ESF), fut initiée en 1995 et regroupe dix pays européens : la Belgique, le Danemark, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni.

Les informations fournies par ces analyses ont mis en évidence les variabilités climatiques et atmosphériques depuis 740 000 ans.

La carte de ce dossier est issue du site les-crises.fr.

Une glaciation il y a 3 200 ans, responsable des "Ages Sombres grecs"

L'expression « siècles obscurs » ou « âges sombres » fut popularisée par The Dark Age (1971) d'Anthony Snodgrass et The Greek Dark Ages (1972) de Vincent Robin d'Arba Desborough.

À cette époque, la fin du XIIIe siècle apparaissait comme une chute irrémédiable de la civilisation mycénienne, surnommée « la Catastrophe ». On parle aussi de « Moyen Âge grec ». Par contraste, le VIIIe siècle apparaît comme une véritable Renaissance de la Grèce.

Selon Desborough, le recul du XIIIe siècle s'explique par de grandes invasions (Invasion dorienne).

Snodgrass se montre plus prudent.

L'effondrement de la civilisation mycénienne peut aussi avoir eu des causes climatiques déstabilisant l'équilibre économique et donc politique régional

(la sédimentologie indique des sécheresses prolongées alternant avec des pluies diluviennes, d'où perte probable des récoltes et turbidité de la mer réduisant les prises de pêche,) d'après J. Trichet, J. Gaillardet, M. Rotaru, M. Steinberg dans Les climats passés de la Terre, et J. Faucounau : Les Peuples de la Mer et leur histoire,

car à peu près à la même époque, la domination hittite en Anatolie prenait brutalement fin avec la destruction de leur capitale Hattusa, tandis que la fin de la XIXe et la XXe dynasties égyptiennes étaient confrontées aux invasions des Peuples de la mer.

.../...

Desborough et Snodgrass s'accordaient pour dresser un tableau apocalyptique de la période des âges sombres : chute dramatique de la démographie, perte de l'écriture et des techniques architecturales, pauvreté, etc.


Cycles climatiques depuis 2000 ans, réchauffement médiéval


Il y eut bien un réchauffement médiéval qui permit aux Vikings de coloniser le Groenland et la Tamise gela en 1677


Finalement l'article des Crises.fr conclut à

"un réchauffement climatique plus sévère cette fois,

car exponentiel, 50 à 100 fois plus rapide et plus intense

et lié à d'autres facteurs dont une augmentation du CO2 atmosphérique (non liée à l'activité humaine

mais plutôt à l'augmentation de la durée d'ensoleillement)"


Un nouvel alibi pour toujours plus de migrants ?

Après  les "réfugiés" de pays  "en guerre" , n'est ce pas le nouvel alibi de grand-remplacement des décideurs judéo-kalergiens ?


Cet article est tiré de mon blog d'Infos Positives & Hyperboréennes

qui est maintenant censuré par Facebook suite à cet article pourtant pas bien méchant.